Vietnam Centre : que faire à Hué et Hoi An
Voyages

Vietnam épisode 4 : le Centre – Hué et Hoi An

On continue le voyage au Vietnam, avec l’avant dernière étape : le Centre avec Hué et Hoi An. Disons le clairement tout de suite, ces 2 étapes sont pour moi incontournables ! Comme pour les autres articles sur Hanoï et le Nord, je vous livre mes conseils et bonnes adresses.

Hué

Pour aller à Hué, j’ai pris un bus de nuit depuis Ninh Binh (plus d’infos pratiques sur mon 1er article Vietnam). Je suis allée directement à mon hôtel : Hue Nino Hotel, retenez bien cette adresse, car elle est simplement parfaite. L’accueil est adorable, ma chambre était petite avec une fenêtre qui donne sur une cage d’escalier, mais hyper propre, calme et confortable (avec clim). Le petit dej est compris et délicieux. Bref, j’ai adoré !

A faire à Hué : voir les nombreux tombeaux partout dans la région et visiter l’ancienne cité impériale.
Je n’avais qu’une seule journée sur place, il fallait donc être efficace. Je suis partie en scooter avec un chauffeur (j’avais peur de conduire, depuis c’est plus le cas !), un mec hyper sympa qui fait partie de la famille qui tient l’hôtel. Il m’a emmené voir 3 tombeaux, il m’attendait à chaque fois, et je restais le temps que je voulais, on a ensuite mangé dans un resto végétarien bien local, et j’avais l’après-midi pour l’ancienne cité impériale.

J’ai visité 2 tombeaux et une pagode :

Le tombeau de Khai Dinh : niché en haut d’une colline, il faudra monter des dizaines de marches sous un soleil de plomb pour l’atteindre. Au 1er « étage » vous tomberez nez à nez avec des statues comme une armée, et tout en haut se trouve le tombeau en ciment noirci, avec un intérieur très étincelant ! Comme il est petit, la visite est assez rapide.

Vietnam Centre : que faire à Hué et Hoi An / tombeau de Khai Dinh

Vietnam Centre : que faire à Hué et Hoi An / tombeau de Khai Dinh

Le tombeau de Minh Mang, mon réel coup de coeur. Ce tombeau s’étend sur un grand espace vert et aéré. On a parfois le sentiment d’être seul au monde, pas de foule c’est vraiment très agréable. Il y a un enchaînement de différents pavillons. Je laisse les photos parler, d’ailleurs la photo tout en haut de l’article, c’est là-bas !

Vietnam Centre : que faire à Hué et Hoi An / tombeau de Minh Mang

Vietnam Centre : que faire à Hué et Hoi An / tombeau de Minh Mang

Vietnam Centre : que faire à Hué et Hoi An / tombeau de Minh Mang

Avant de revenir vers la vile, j’ai rapidement visité la pagode Thien Mu, ce n’est pas un indispensable, mais si vous avez le temps, faites la.

Vietnam Centre : que faire à Hué et Hoi An

Et après le déjeuner, j’ai passé plusieurs heures à l’ancienne cité impériale. Je vous conseille vraiment de prévoir pas mal de temps pour bien en profiter. Le lieu est très vaste, et chaque recoin mérite la visite. J’ai adoré m’y promener, on découvre des temples, des pavillons, des résidences de la famille royale et de très beaux jardins dans une ambiance plus que paisible. Le site est en cours de rénovation, et c’est vraiment réussi.

Vietnam Centre : que faire à Hué et Hoi An / ancienne cité impériale de Hué

Vietnam Centre : que faire à Hué et Hoi An / ancienne cité impériale de Hué

Vietnam Centre : que faire à Hué et Hoi An / ancienne cité impériale de Hué

Vietnam Centre : que faire à Hué et Hoi An

Vietnam Centre : que faire à Hué et Hoi An

La route Hué > Hoi An

Le lendemain matin, je suis partie en direction de Hoi An, en moto avec un super chauffeur dont j’avais parlé dans mon 1er article. La route est vraiment très belle, et l’avantage de la moto est de pouvoir s’arrêter quand on veut et où on veut. Un des endroits connus est le « col des nuages« , et bien vous verrez ci-dessous qu’il n’y avait aucun nuage, j’ai donc entièrement profité de la vue.

Après le dej à Danang, j’ai fait une longue pause aux Marble Mountains : une succession de pagodes perchées sur une montagne. C’est assez surprenant, plutôt grand et vraiment très sympa. J’ai adoré avancer dans ce dédales de pagodes. Quand tu penses qu’il n’y a plus rien à voir, ça continue !

En milieu d’après-midi je suis arrivée à Hoi An sous un grand soleil (alors qu’a priori il y pleut souvent).

Vietnam Centre : que faire à Hué et Hoi An / col des nuages

Vietnam Centre : que faire à Hué et Hoi An / marble mountains

Vietnam Centre : que faire à Hué et Hoi An / marble mountains

Vietnam Centre : que faire à Hué et Hoi An / marble mountains

Hoi An

Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, cette ville est une destination incontournable pour la plupart des touristes au Vietnam, et on comprend vite pourquoi ! J’avais prévu d’y passer 3 jours, finalement j’y resterais 4 🙂

En arrivant à Hoi An, j’avais envie de me poser après plus de 10 jours à bouger sans cesse. Et cette ville est l’étape parfait pour être un peu plus cool.

Flâner

C’est l’activité idéale à Hoi An. La vieille ville est entièrement piétonne (+ vélos), et ça c’est merveilleux. Pas de bruit, pas de foule, tellement agréable.

Profitez de la journée pour visiter les nombreuses maisons de marchands japonais et chinois. Et profitez du soir pour admirer les lanternes et lampions qui ornent la ville. C’est également idéal pour faire les achats « souvenirs » et cartes postales.

Vietnam Centre : que faire à Hué et Hoi An

Vietnam Centre : que faire à Hué et Hoi An

Vietnam Centre : que faire à Hué et Hoi An

Vietnam Centre : que faire à Hué et Hoi An

Faire du vélo

J’avais réservé un tour en vélo d’une journée avec Heaven and Earth Bicycle Tour. J’ai choisi le « real vietnam tour » avec guide francophone (pour me reposer vraiment). Nous étions un petit groupe de 7, et j’ai adoré. Notre guide était adorable, parlait un très bon français et était drôle. On a visité la campagne autour de Hoi An, en faisant quelques stops pour découvrir l’artisanat local : fabrication des nattes en paille, fabrication des galettes de riz (miam) et de l’alcool de riz.

Vietnam Centre : que faire à Hué et Hoi An

Vietnam Centre : que faire à Hué et Hoi An

Vietnam Centre : que faire à Hué et Hoi An

Vietnam Centre : que faire à Hué et Hoi An

Manger !

Hoi An est réputé pour ses bons restaurants. Je ne peux que valider, et voici les 3 adresses que j’ai retenues :

Restaurant – Mai Fish : juste après le pont japonais, la terrasse avec vue sur la rivière est très sympa, et la nourriture est excellente.

Restaurant – Morning Glory : super adresse, dans une maison coloniale dans la vieille ville, assez bruyant avec beaucoup de monde, mais j’y ai mangé un des meilleurs plats de mon voyage : les crispy noodles. Une tuerie !

Petit creux et à boire – Cocobox : parfait pour une pause goûter après une journée fatiguante. Testez le chocolat glacé au lait de coco, une tuerie également… décidément Hoi An mérite vraiment sa réputation de destinatoin gastronomique !

Vietnam Centre : que faire à Hué et Hoi An

Vietnam Centre : que faire à Hué et Hoi An

Aller à My Son

A une cinquantaine de kilomètres d’Hoi An, ce site de vestiges du peuple Champa vaut le détour. Il ne reste pas grand chose, mais c’est assez fort historiquement. Ce lieu a été énormément bombardé lors de la guerre, puisque les opposant s’y étaient réfugié. J’avoue, j’ai pris une formule de bon touriste avec bus + guide + repas avec des gens rencontrés sur place. C’est le plus pratique et économique.

Se faire faire des vêtements sur mesure

Et oui ! Hoi An est la capitale des tailleurs. Il y en a partout, partout, partout ! Ils sont capables de tout faire en un temps record. C’est impressionnant. J’ai fait faire un trench et un blazer sur mesure chez Canali. J’ai choisi les modèles via leur « catalogue » (= pdf avec des images piquées aux marques), et à Pinterest. J’en suis super contente, même si le trench est un peu juste niveau carrure. Même s’il fait chaud, venez avec un petit pull pour essayer les vestes ou manteaux 😉

Et pour finir, je vous conseille ma super Guesthouse :

Red House Homestay : éloigné du centre, mais vélo à disposition (environ 10 min du centre à vélo) et très au calme. Les chambres sont très confortables (j’en ai eu 2 différentes), très très propre et famille très gentille, même si anglais limité. Dès que je rentrais de ma journée, j’avais le droit à un jus de passion et des fruits frais coupés. J’y étais les 13 et 14 novembre 2015, ils ont été d’une gentillesse incroyable en apprenant aux infos les attentats à Paris en me demandant si ma famille et mes amis allaient bien, et en étant tellement prévenants. Bref, une belle adresse.

Et bientôt, la 4e et dernière étape du voyage : le Sud avec Can Tho (delta du Mékong) et Phu Quoc Island.

Article précédent

Vous aimerez aussi

1 commentaire

  • Répondre chirurgie esthetique tunisie 19 août 2017 at 16 h 28 min

    C’étais ma destination de vacances l’année, une grande découverte que ce soit sur le plan esthétique et architectural que humaine <3

  • Répondre