DIY

Bijoux en porcelaine Wepam + petit concours CSF

J’ai découvert un peu par hasard la porcelaine à modeler Wepam en flânant un jour dans le rayon Fimo de Cultura. La pâte Fimo, j’ai souvent été déçue du résultat car je ratais la cuisson dans mon mini four. Quand j’ai vu que la Wepam séchait à l’air sans cuisson, je me suis dit why not !

Il faut avouer que ce n’est pas le packaging qui m’a donné envie, ni ce qu’on voit sur Google images quand on recherche « Wepam » (je vous laisse regarder le résultat de la recherche), mais je me suis dit « laissons sa chance au produit ! ». Et j’ai bien fait !

DIY Wepam

J’avais envie d’utiliser la Wepam pour faire des bijoux, j’ai fait 2 tests : une petite médaille pour faire un bracelet et un plus gros médaillon pour faire un collier. Mais j’avais surtout envie de « graver » la matière pour vraiment me l’approprier.

Pour le bracelet, j’ai utilisé un petit tampon Hema pour inscrire la première lettre de mon prénom, oui c’est un peu niais, j’ai aussi essayé avec des tampons à motifs le résultat est super joli. Un petit coup de tampon et c’est fait.

Bracelet porcelaine Wepam DIY

Pour le collier, j’ai fait un plus gros médaillon car je voulais marquer une partie de la matière avec de la fine dentelle vintage pour avoir l’effet qu’on trouve parfois sur de la vaisselle en céramique faite main. C’est super simple, on place le galon en dentelle sur la matière et on passe le rouleau à pâtisserie pour marquer le motif.

Collier porcelaine Wepam DIY

Pour le séchage, il faut un peu de patience, je dirais que c’est sec au bout de 48h. J’ai posé mes formes sur un papier absorbant pour le séchage, il semblerait que ça sèche un peu plus vite comme ça.

Je trouve que la Wepam a un tout petit défaut (mais sûrement parce que j’ai utilisé une couleur nude très claire), la pâte se salit très facilement lorsqu’on la manipule et elle attire toutes les petites poussières. Bref, je fais un peu ma maniaque mais ça se voit un peu ! Mais à part ça, la pâte se modèle et se découpe facilement, je suis contente du résultat.

DIY bijoux Wepam

On peut faire plein d’autres choses avec la Wepam, avant de faire les bijoux j’avais fait des petites maisons unies et à paillettes (une fois la pâte sèche j’ai mis du vernis colle et saupoudré des paillettes). On peut aussi mélanger les couleurs super facilement.

DIY maisons Wepam

Alors conclusion, quand on pense qu’un produit a du potentiel, il faut essayer 🙂

Voila petite transition pour vous parler du Salon CREATIONS & SAVOIR FAIRE qui se déroule du 18 au 22 novembre Porte de Versailles. Nous avons le plaisir de pouvoir vous faire gagner 4 places pour ce salon du DIY !! Pour participer c’est tout simple, on aimerait que vous nous racontiez une de vos expériences DIY :

  • un gros fail sur un projet qui avait pourtant du potentiel
  • ou comme moi avec la Wepam, une réussite avec un projet auquel vous ne croyiez pas vraiment à la base

Salon créations et savoir faireVous avez jusqu’au samedi 31 octobre pour nous raconter votre fail ou votre réussite en commentaire en dessous de cet article (avec un mail valide pour qu’on vous contacte) ! On déterminera les 4 gagnantes par tirage au sort (et si on a aimé votre histoire 😉 ).

Lucette

 

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

17 Commentaires

  • Répondre Carole 19 octobre 2015 at 8 h 46 min

    Un écheveau ultra doux teint à la main. Aussitôt mis sur mes aiguilles dès réception. Un tuto de long snood avec un point dentelle. Un démarrage très séduisant. Puis l’été qui arrive. L’ouvrage remisé, le tuto perdu. Et malgré l’envie de reprendre et achever ce bel ouvrage impossible de me rappeler du nom pour retrouver le tuto. Mais je vais tenter avec une photo sur les réseaux sociaux. Sait-on jamais : ce fail n’est peut-être que temporaire !!
    Merci pour votre jeu ! Je serais ravie d’aller à ce salon qui fait tant briller les yeux

  • Répondre Charlov 20 octobre 2015 at 14 h 35 min

    Dernier fail en date: j’ai voulu me faire un pot pour mes crochets (j’en avais fait un pour mes aiguilles à tricoter et j’étais plutôt contente du résultat). Cette fois, j’ai voulu peindre des zigzags dessus… gros fail de la mort!! Je m’étais fait une sorte de pochoir qui au final ne tenait pas et mes traits n’étaient pas nets et tout moches. Bref, grosse loose et je n’ai même pas d’autres pots de la même taille pour recommencer… Argh!
    Et donc j’espère que de ce fail ressortira quand même quelque chose de bon: une place pour le salon!!! 😉 Merci pour le concours!

  • Répondre marie 20 octobre 2015 at 21 h 01 min

    Une haut avec beaucoup de plis recommencés plusieurs fois pour arriver à ce que je voulais, mais dans un tissu à la trame pas assez serrée et des coutures qui lâchent dès les 1* jours ! Merci pour ce concours. Bonne soirée

  • Répondre Mon gilet Philémon tout doux – Lucette et Suzette 21 octobre 2015 at 20 h 02 min

    […] Sinon, 4 places pour le salon Créations et Savoir-Faire sont à gagner sur le blog, à la fin de cet article. […]

  • Répondre adeline 21 octobre 2015 at 20 h 35 min

    Mon premier fail, c’est mon premier projet de pull, un magnifique modèle que j’avais commencé et que je n’ai jamais réussi à finir. J’ai recommencé je ne sais combien de fois les torsades, les manches… Et ça n’a jamais été…
    J’en ai fait pourtant depuis mais celui là je n’ai jamais réussi à m’y remettre… Un jour je penserai à l’amener à ma grand-mère, seul moyen que j’ai pour enfin pouvoir le mettre…

  • Répondre Antidote 22 octobre 2015 at 17 h 03 min

    Tout d’abord merci pour ce concours!
    Le dernier gros fail pour moi c’est en couture. J’ai essayer de coudre du jersey pour la première fois et je n’ai pas pris en compte l’élasticité de mon tissu. Au final mon top était tout « détendu »… Importable! Comme quoi c’est parfois nécessaire d’avoir un peu de technique de base!
    Je croise les doigts très fort, j’adore ce salon. Toujours une belle occasion de faire des rencontres et des découvertes créatives 😉

  • Répondre thevert7 24 octobre 2015 at 14 h 24 min

    Bonjour,

    Merci pour ce concours !!

    Un gros fail en tricot : j ai essayé de tricoter le gilet odette de la poule. Comme je ne fais pas la même taille, j ai rajouté des mailles (un peu trop d ailleurs) pour agrandir le gilet. J en ai tellement ajouté qu’on aurait pu utiliser ce tricot pour un remake du « Père Noël est une ordure ». Ca ressemblait plus à une serpillère qu’à un gilet.

    Bon week end à tous !!!

  • Répondre Bribricoole 26 octobre 2015 at 8 h 36 min

    Bonjour. Merci pour ce petit jeu bien sympathique. Ce qui me vient tout de suite à l’esprit, c’est quand j’ai voulu faire mon premier tricot : une écharpe rouge en y intégrant un fil doré. Quand au bout de 20 cm j’avais fini la bobine de fil doré, j’ai fait un calcul, et cette écharpe me serait revenue à plus de 60 euros, j’ai décidé de ne faire que les extrémités avec ce fil…!!! (bravo pour votre blog, super source d’inspiration).

  • Répondre Mellebaltique 26 octobre 2015 at 8 h 42 min

    J’attend mon (dernier) bébé, et cette fois, c’est décidé : Je VEUX tricoter pour mon bébé. Je veux sa garde robe mignonnette, rétro, chaude et faite par maman. Alors, malgré 3 tentatives infructeuses lors des précédentes grossesses, je me re-re-re-relance. Projet 1, des petits chaussons. J’apprend seule, personne ne tricote par ici… Je pleure limite de joie devant ma (jolie !!!) création. Je saisie le point mousse, le point jersey. L’essentiel pour me lancer ( petite ambitieuse) dans la jolie brassière « ultra facile » trouvée sur le net. Je cours acheté la plus jolie laine (du monde ?) , je trépigne de coucher la marmaille le soir pour me concentrer au calme à l’ouvrage. Je commence…. je lutte, je gère… J’avance mon PREMIER « grand » ouvrage, il monte avec quelques difficultés pour comprendre « comment décrypter les explications » du tutoriel. J’y passe un peu plus de 3 semaines avant d’en voir le bout… Tous les soirs, je le regarde fière de moi, je l’agite sous le nez de mon homme (c’est moi qui l’ai fait !!!!!!! hiiiiiiiiii !!) Je le termine un vendredi soir, le coeur battant plein de fierté . Je le plie sur la petite table basse devant moi, je le regarde une dernière fois, je monte me coucher. DIEU que c’est beau un tricot terminé. Le lendemain matin, Flocon vient nous reveiller. (Flocon c’est le bichon de la famille.) Il a dans sa gueule un petit bout de laine rouge qui brille. Je le retire (« punaise cet empaffé a joué avec ma pelote ! ») Je descend au salon. Je reconnais tout : Sur les dernières marches de l’escalier, un petit bout de la manche surement… sur la table du salon , le « corps » de ma brassière. Revisitée façon gruyère. Dans son panier… le reste. Les restes… Il faut l’aimer très fort son chien à ce moment là. Très très fort.

  • Répondre Les Toiles des Neiges 26 octobre 2015 at 10 h 14 min

    des ratés, pfiou !!! il y en a eu un certain nombre ! du pull réalisé dans une laine inadaptée (vous voyez la serpillère du Père Noel est une ordure ??), des robes cousues à mes filles qu’elles n’ont jamais pu porter car trop étroites ou faites dans des tissus importables pour des petites… Mais une réussite à laquelle je ne croyais pas : un mouton en laine un peu spéciale, très difficile à tricoter; c’est le nouveau et encombrant doudou de mon fillot!
    merci pour ce concours !

  • Répondre BRISSON 26 octobre 2015 at 13 h 39 min

    Idée très sympa, je tente ma chance!
    J’ai choisi de mixer les deux propositions donc un raté qui s’est amélioré.
    Je débute pour le point de croix donc pour une amie qui vient d’avoir un bébé je décide de broder sur un plaid. Une fois le petit Jules né je commence par son prénom (la maman aime et on ne sait jamais s’il le perdait…). Pour le prénom c’est bon j’ai assuré…ouf! Vient le moment des motifs. Je pars sur une idée de ballons. Je commence, je compte, je suis le joli modèle et là ce qui devait arriver arriva c’est très moche! J’ai donc tout défait sans trop abimer la toile (ce n’était pas gagné).
    Autre idée un petit hibou tout chou! Problème, le modèle était trop grand pour ma toile, je commence à modifier et là…c’est le drame! Encore! Je défais une nouvelle fois mais ne m’avoue pas vaincue.
    Je trouve un modèle de mister moustache que je modifie pour qu’il corresponde à ma hauteur de toile et là miracle! C’est enfin joli!
    Plus qu’à l’offrir au petit Jules!
    Pour la prochaine étape, vous m’avez donné envie d’essayer le crochet ou le tricot…croisons les doigts car ça présage un gros fail!!

  • Répondre Mimotime Crochet 26 octobre 2015 at 22 h 50 min

    Bonsoir mon fail du weekend dernier… j’avais une idée bien précise pour faire un bonnet au crochet pour la fille d’un collègue avec du tissu africain… et la ce fut le drame lol horrible alors j’ai tout défait pour en arriver finalement à un bonnet barbapapa! Merci pour ce concours !

  • Répondre Justine 27 octobre 2015 at 6 h 42 min

    Bonjour bonjour ! Je découvre votre blog par cet article moi qui voulais tester la porcelaine maison ! C’est une belle réussite en effet ! Mon gros fail, une robe en matière sweat qui dort dans un placard car j’ai mal coupé mon tissu (et j’en avais fait une précédemment que j’avais réussi…)

    Merci pour ce concours !

    Justine

  • Répondre auseychelles 29 octobre 2015 at 14 h 43 min

    Je viens de découvrir votre blog suite à la découverte (que de découvertes) ce midi en librairie de votre livre ! Un très beau livre, les projets sont bien présentés et donnent vraiment envie de se lancer ! Félicitations à vous, et votre blog est tout aussi bien fait ! Je suis ravie de ce saut en librairie !
    Pour le concours, je peux proposer un de mes fails ! Première vraie demande d’une création par une collègue, un bracelet en fil tressé. Trop contente de cette demande, je m’applique bien pour que le bracelet soit le plus beau possible, que le nœud soit bien centré, que le matos corresponde bien à la demande, avec un joli paquet et tout. Je le donne à ma collègue qui le trouve magnifique et le porte sur l’instant. Mais elle revient me voir quelques heures plus tard, en me disant qu’elle est vraiment désolée mais le bracelet s’était rompu en pleine rue juste après l’avoir mis 🙁 Elle était aussi triste que moi mais elle avait réussit à sauver le plus gros du bracelet.
    Du coup, pour les bracelets suivants, j’ai changé de fournitures 🙂

  • Répondre Cécile 30 octobre 2015 at 12 h 23 min

    Bonjour
    Des fails il y en a eu et il y en aura toujours entre se tromper taille du model tricot ou tricoter avec 2 aiguilles de taille différente je crois que le plus gros fail pour moi a été de passer mon tricot a la machine a 50 degrés j’en ai pleuré
    Merci pour ce concours et bravo pour votre Blog

  • Répondre Hello10 1 novembre 2015 at 21 h 54 min

    Bonjour,

    J’ai commencé un pull odette jolie depuis un peu plus d’un an. J’ai commencé par le panneau de devant puis j’ai fait la première manche. Est arrivé le moment où il a fallu commencer le point confetti pour le dos…
    Sans exagération aucune j’ai dû reprendre ce panneau au moins 30 fois. Au début j’ai persévéré et puis à force de ne pas avoir le bon nombre de mailles je me suis décidée à arrêter pour un autre projet. J’ai ensuite essayé entre plusieurs projets ) plusieurs reprises mais rie à faire.
    Depuis le début de la semaine j’ai essayé de nouveau et j’ai l’impression que j’ai enfin compris le point (je ne me réjouis pas trop vite après tous ces efforts!). Les points ajourés ne sont pas trop mon fort mais là… J’espère que ma persévérance va payer (j’ai oublié de dire qu’entre temps j’ai bien sûr fini la 2nde manche)

    Pour moi y a encore de l’espoir, je le mettrais peut-être cet hiver, soit un an après la date initialement prévue…

    Merci pour ce concours et surtout pour votre blog donc j’aime particulièrement le nouveau design.

    MErci pour ce concours

  • Répondre Alicia 10 novembre 2015 at 14 h 40 min

    Merci pour le concours! Je tente ma chance: le dernier fail qui me reste sur le coeur, c’est une tentative de robe pendant ma grossesse.
    J’avais un joli tissu qui ressemble à de la soie dans un joli bleu imprimé, je le gardais pour un grand projet. J’étais enceinte de qq mois et ne trouvais pas grand chose à me mettre, allez je me fais plaisir je décide de me faire une jolie robe taille empire qui me fera toute belle. Je commence, prépare le patron, découpe le tissu. Aïe entre temps arrive l’anniversaire de mon neveu, j’avais commencé une couverture en « patchwork » qu’il m’avait commandé, vite il faut finir! Ensuite arrivent de grosses inquiétudes pour le bébé, des examens à faire, le moral dans les chaussettes… pas trop le coeur à avancer la robe. Ouf finalement ça s’arrange, allez je m’y remets, bon il me reste moins de 2 mois mais j’y crois! J’assemble, je couds, waouh c’est beau ça commence à prendre forme, trop hâte! Arrive les fêtes de Noel (et un peu + d’1 mois), il ne reste que l’ourlet. Mais je galère un peu pour ajuster l’ourlet avec mon ventre. Je fais une mini pause avec les repas et réunions en famille (ça aurait pourtant été une super occaz de la porter mais bon…) en me disant que je m’y remets vite vite début janvier. Allez je m’y remets demain, je sors et prépare toutes les affaires. Et dans la nuit perte des eaux, petite chérie arrive avec 1 mois d’avance! Mais nan mais nan je suis pas prête moi! Résultat ma robe est tjs sur son cintre, à attendre son ourlet, je suis dégoutée à chaque fois que je la vois mais plus le coeur de m’y mettre ni le temps. Ma fille a bientôt 10 mois… :-/
    Verdict: il me faut un bon shoot de salon DIY pour me soigner!!! 😉

  • Répondre