Couture - manteau Aime comme Montmartre en laine
Couture

Aime comme Montmartre : mon 1er manteau fait maison

Ohlala, je ne suis pas peu fière de vous montrer aujourd’hui mon SUBLIME manteau Aime comme Montmartre. Je crois que c’est le projet dont je suis le plus fière depuis mes débuts de couturière. Petit à petit je prends confiance en moi et j’en suis ravie ! Je suis boostée pour faire encore mieux, seulement je manque de temps…

J’avais, depuis un moment, l’envie de me coudre un manteau. J’avais d’ailleurs acheté un coupon de laine chez Sacrés Coupons cet automne. Au départ, je voulais coudre le manteau Gérard de République du chiffon. J’avais imprimé et monté le patron et commencé à faire mes marges de couture. Et puis j’ai manqué de temps et le nombre de pièces m’a découragée. Je le garde pour une prochaine fois car je le trouve canon.

Et au détour des Internets, je suis tombée sur ce patron assez récent d’Aime comme Marie : le Montmartre. Un manteau ultra simple avec assez peu de pièces : bingo ! C’était pour moi !

aime comme montmartre

Mon avis de « pas tout à fait débutante mais loin d’être experte » sur le patron Aime comme Montmartre

Etape 1 : la préparation

Comme il y a peu de pièces, il est assez rapide de tout préparer. Ma méthode, prodiguée par Margaux, est de faire les marges de couture sur le patron, puis de décalquer. Je me suis appliquée, mais j’ai trouvé assez mal expliqué sur quelles pièces il fallait ajouter de la marge… d’ailleurs j’ai dû en recouper une lors de mon montage car elle était trop longue. C’est rien, mais moi j’aime bien quand tout est expliqué point par point (débutante…).

En taille S, mon coupon de 140 cm de large (au lieu de 150 cm comme précisé) m’a suffit. J’ai à peine rétréci la longueur des manches. De toute façon, j’ai de petits bras !

Etape 2 : le montage

Les premières étapes sont très bien expliquées. J’ai d’ailleurs réalisé sans aucun problème les poches, qui étaient mes premières ! Je me suis posée plusieurs questions après, mais cela était plutôt lié à mes non-connaissances qu’à un manque de clarté. Heureusement internet était là pour m’expliquer la sous piqure. La dernière étape n’est pas dessinée comme la réalité, je m’en suis doutée, mais je trouve dommage que ce ne soit pas spécifié en légende.

J’y ai passé 3 soirées (environ 2/3 h de couture chaque soir) après découpe du tissu. C’est long, mais j’ai pris mon temps et j’ai du réparer quelques bourdes. Le prochain ira normalement bien plus vite.

Couture - manteau Aime comme Montmartre en laine

Etape 3 : le résultat

Je suis ravie et très fière de le porter. Je n’ai d’ailleurs pas attendu de refermer entièrement la doublure avant de le mettre. J’étais bien trop impatiente 🙂

Pour du mi-saison il est idéal, j’ai lu sur quelques blogs que les manches n’étaient pas tout à fait assez larges. Je les rejoins, même si tel que, il me va bien tant que je ne mets pas trop d’épaisseurs. Pour le prochain, j’ajouterai sûrement 2cm au niveau des coudes et du haut du bras.

Couture - manteau Aime comme Montmartre en laine

Couture - manteau Aime comme Montmartre en laine

Couture - manteau Aime comme Montmartre en laine

Ma petite touche finale perso : l’étiquette vintage « Maison Prieur » ! Un petit trésor de famille : mes arrières-grandes tantes étaient couturières et ces étiquettes ont traversé les années. Si on calcule, elles doivent avoir pas loin de 100 ans. J’en suis fan ! Ce n’est pas mon nom de famille, mais c’est la classe quand même.

Couture - manteau Aime comme Montmartre en laine

Le lainage n’est pas très chaud, c’est donc idéal pour la mi-saison. Je pense le porter autant que possible !

Et encore merci à Lucette pour les photos 🙂

Vous aimez ?

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

15 Commentaires

  • Répondre Bienvenue chez Coline 4 avril 2016 at 10 h 03 min

    Superbe ce manteau !
    Bises
    Coline
    http://bienvenuechezcoline.com

    • Suzette
      Répondre Suzette 6 avril 2016 at 21 h 38 min

      Merci Coline !

  • Répondre Mandou 4 avril 2016 at 11 h 11 min

    J’adore ! et l’étiquette « Maison Prieur », juste parfaite 🙂

    • Suzette
      Répondre Suzette 6 avril 2016 at 21 h 38 min

      On est d’accord ma Mandou <3

  • Répondre Proeur 4 avril 2016 at 14 h 14 min

    Oho tes vieilles tatas doivent être si contentes de voir que les traditions perdurent. Top le manteau bravo !

    • Suzette
      Répondre Suzette 6 avril 2016 at 21 h 39 min

      Je te le montre en vrai bientôt, la prochaine fois tape moins vite ton nom 😉

  • Répondre Chloé 4 avril 2016 at 14 h 14 min

    Très joli manteau! Moi aussi j’ai envie de me faire un manteau mais ce sera pour l’année prochaine sûrement.
    J’aime bien ta définition de ton niveau de couture, c’est exactement la même chose pour moi ^^
    Belle journée à toi!

    • Suzette
      Répondre Suzette 6 avril 2016 at 21 h 40 min

      Merci Chloé ! Tu as bien raison de vouloir le faire 😉

  • Répondre Camille E 4 avril 2016 at 16 h 18 min

    Trop beau ce manteau!

    • Suzette
      Répondre Suzette 6 avril 2016 at 21 h 40 min

      Merci !

  • Répondre The Creative Contente 4 avril 2016 at 21 h 53 min

    Wouah trop bien !
    Et la couleur parfaite, on en parle ou pas ? 🙂
    Bravo 4000 !
    ➕♡

    • Suzette
      Répondre Suzette 6 avril 2016 at 21 h 40 min

      Oui on peut en parler de la couleur, je suis fan aussi ! C’est d’ailleurs ça qui m’a fait craquer 🙂

  • Répondre Aurele 5 avril 2016 at 3 h 54 min

    Bravo il est très joli. La couleur est à tomber. pas toujours évident de comprendre les patrons de couture qui manquent de clarté pour les « pas débutantes mais pas experte non plus »! 🙂 Et pourtant tu t’en es parfaitement sortie!

    • Suzette
      Répondre Suzette 6 avril 2016 at 21 h 42 min

      Merci beaucoup ! C’est vrai que les explications peuvent parfois faire un peu peur, alors qu’en soit c’est pas si compliqué !

  • Répondre Camille 9 novembre 2017 at 19 h 01 min

    Bonjour
    J’adore mais je n’arrive pas a trouver le patron sur aimecommemarie.
    Pouvez vous m’indiquer ou le trouver ?
    Merci d’avance !
    Camille

  • Répondre